Points Critiques

Racines et identités à l’ère de Google – Tessa Parzenczewski

Jean-Paul Rakover, un dentiste français, séjourne à Varsovie à l’occasion d’un congrès. Bloqué à l’aéroport à la suite d’une grève, il surfe sur internet. La rencontre de confrères juifs, une visite au mémorial du ghetto, jettent le trouble dans son esprit. Français de souche, croit-il, il ne s’est jamais posé de questions sur ses origines. Élevé par sa mère dont il porte le nom, il a grandi dans un collège catholique et ne connaît des Juifs que le Rabbi Jacob de De Funès ! Et commence alors la folle recherche sur Google. De site en site, de la ville de Rakov jusqu’au ghetto de Varsovie, il découvre toute l’odyssée de Joseph Rakover dans un récit dissimulé dans un bidon d’essence trouvé après la guerre dans les ruines. Récit écrit par le combattant Joseph Rakover pendant l’insurrection de 1943. Dans une sorte d’intuition, Jean-Paul Rakover s’approprie cet oncle potentiel, qui, dans des pages innombrables, évoque la tragédie familiale, bénit Dieu et le maudit et conte en même temps l’insurrection. Un monde nouveau s’ouvre à Jean-Paul, comme une révélation d’une nouvelle identité. Mais rien n’est simple, d’où vient réellement le récit de l’oncle Joseph ? Parallèlement à cette recherche des origines, l’auteur casse la tonalité tragique du récit par un retour à la réalité du jour, cette attente interminable dans l’aéroport où des foules de passagers errent à la recherche d’un embarquement et où des situations absurdes et cocasses font penser à Tati. Un premier roman de Bernard Dan, neuropédiatre à l’hôpital des Enfants à Bruxelles, un premier roman qui navigue entre humour et tragédie, entre métaphores empruntées à la dentisterie et interrogations identitaires.

Tessa Parzenczewski

Lien vers l’article en pdf

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s